La bonne ratatouille, mais pas à la Balkany….

La bonne ratatouille, mais pas à la Balkany….
[cmsmasters_row data_width= »boxed » data_padding_left= »3″ data_padding_right= »3″ data_top_style= »default » data_bot_style= »default » data_color= »default » data_bg_position= »top center » data_bg_repeat= »no-repeat » data_bg_attachment= »scroll » data_bg_size= »cover » data_bg_parallax_ratio= »0.5″ data_padding_top= »0″ data_padding_bottom= »50″ data_padding_top_large= »0″ data_padding_bottom_large= »0″ data_padding_top_laptop= »0″ data_padding_bottom_laptop= »0″ data_padding_top_tablet= »0″ data_padding_bottom_tablet= »0″ data_padding_top_mobile_h= »0″ data_padding_bottom_mobile_h= »0″ data_padding_top_mobile_v= »0″ data_padding_bottom_mobile_v= »0″ data_shortcode_id= »tdaorwm56″][cmsmasters_column data_width= »1/1″ data_bg_position= »top center » data_bg_repeat= »no-repeat » data_bg_attachment= »scroll » data_bg_size= »cover » data_border_style= »default » data_animation_delay= »0″ data_shortcode_id= »29ufcmn3wl »][cmsmasters_text shortcode_id= »djex2ysjba » animation_delay= »0″]

Le chef Marius Bénard propose une bonne ratatouille. Juste, ne la faites pas avec du Balkany comme produit car ça devient vraiment une mauvaise tambouille gloubi-boulga indigeste… ! Un truc d’escroc quoi…

(Bon, on a bien compris que ce n’est pas un plat d’hiver et qu’il faudra attendre l’été… produits… produits… mais de saison !)

Les quantités et les produits

  • 2 oignons jaunes
  • 4 gousses d’ail
  • 2 aubergines
  • 1 poivron vert (ou un jaune et un rouge…)
  • 1 courgette jaune
  • 5 tomates bien mûres
  • 4 branches de thym
  • de l’huile d’olive, du sel, du poivre, du piment d’Espelette….

Comment qu’on fait ?

Éplucher et laver tous les légumes.
Les tailler en gros cubes, sauf les tomates et les réserver séparément.
Hacher l’ail.
Monder les tomates : les plonger 15/20 secondes dans une casserole d’eau bouillante, après avoir ôter le pédoncule, puis les refroidir dans l’eau glacée. Patienter 10 minutes et retirer la peau à la main.
Couper les tomates en quatre sur une planche, épépiner puis tailler grossièrement.
Dans un grand rondeau, faire revenir l’ail et les oignons taillés durant deux minutes à feu moyen avec un couvercle.
Ajouter thym, laurier et aubergines en laissant cuire 10 mn en salant légèrement.
Ajouter les poivrons et laisser cuire 5 mn puis les courgettes et laisser encore cuire 10 mn.
Enfin ajouter les tomates avec 3 pincées de piment et trois tours de moulin à poivre.
Laisser encore cuire 5 mn.
Laisser reposer.
Rectifier (corriger) l’assaisonnement si besoin.

Et qu’est-ce qu’on boit ?

On peut accompagner la ratatouille avec une bouteille de vin rouge en macération carbonique du Roussillon à base du cépage Carignan, par exemple un « Octobre » (rouge) de chez Jean François Nicq, domaine des Foulards Rouges, ou bien une cuvée Tranchée de Laurence Mania Krief dite “Yoyo”, dans le Roussillon également.

Comment on trouve du vin nature ? On télécharge l’App « Raisin » sur son mobile et on a accès à beaucoup de caves, de restaurants, de vigneron.ne.s… qui commercialisent du vin nature dans le monde.

 

[NDLR de Géraldine B : Mamy Berthe, ma très chère grand-mère paternelle adorée, lyonnaise, nous faisait des ratatouilles en épluchant intégralement TOUS les légumes, tomates et poivrons compris. Qu’en pense le chef ?]

[/cmsmasters_text][/cmsmasters_column][/cmsmasters_row]