Procès de décrocheurs de portraits…

Carte blanche à Anv Cop 21 

Le 17 octobre, à Bonneville, s’est déroulé le procès de Michel, Nicolas, Magalie, Karen, Jean-Henri, Armand, et Ludivine. Les 7 décrocheurs des portraits d’Emmanuel Macron de la vallée de l’Arve vont se sont retrouvés face au juge.

Nous avions rencontré Ludivine l’une des accusés avant le procès :

Peux tu me présenter ANV COP21, comment est né ce mouvement ?

L
e mouvement Action Non Violente COP21 est né en 2015 à l’occasion de la COP21. Il représente la branche active d’un mouvement plus large initié par l’association basque BIZI en 2013 : ALTERNATIBA. L’objectif de ce mouvement global est de dénoncer les projets climaticides et de montrer les solutions pour lutter contre le réchauffement climatique au travers des initiatives locales et citoyennes.

Quels sont les objectifs et les modes d’actions ?

L’objectif de ce mouvement est de dénoncer les projets climaticides des entreprises les plus polluantes du monde. Les modes d’actions sont non violents et s’inspirent des mouvements initiés par Martin Luther King et Gandhi entre autres. Comment se déroule le lancement d’une campagne ? Nous partons du constat qu’un projet est préjudiciable pour le bien commun puis, nous cherchons des idées d’actions de désobéissance civile pour mettre en lumière ces actes et faire réagir les responsables sur leurs actions.

L’objectif est également d’interpeller le public sur des événements qui restent bien cachés aux yeux de tous comme par exemple les quantités d’huile de palme dans le gasoil, les forages de gaz de schistes interdits en France que la Société Générale finance au Canada, etc…

Pourquoi as tu rejoint cette association alors qu’il y a déjà de nombreuses autres associations environnementales ?

Je suis militante depuis 5 ans auprès d’associations pour lutter contre la pollution de l’air en vallée de l’Arve. J’ai participé aux projets de création d’une monnaie locale, d’une association zéro déchet. J’ai initié le montage du village des alternatives organisé lors du passage du tour Alternatiba dans la vallée en Août 2018.

Le constat au bout de 5 ans d’investissement : en empruntant les chemins traditionnels, nous avançons certes, mais beaucoup trop lentement face à l’urgence climatique et à la menace du réchauffement planétaire sur la survie de l’être humain. J’ai rejoins ce mouvement car j’avais besoin d’actions plus impactantes. Je pense également qu’il faut créer un maillage au niveau national pour augmenter nos forces vives, ce que nous faisons. Un de nos slogans est « Ensemble nous sommes une force immense » et j’en suis convaincue

Pour quelles raisons êtes vous actuellement poursuivis ?

Nous sommes poursuivis pour vol en réunion suite au décrochage de 4 portraits du Président dans les mairies de la vallée. cette action se veut symbolique pour dénoncer l’inaction du gouvernement face à l’urgence climatique. Le Président décroche de ses engagements, nous le décrochons des mairies. Pour nous, il n’est pas digne de nous représenter car il n’est pas capable de prendre les bonnes décisions pour protéger le peuple des catastrophes à venir. Suite à ce décrochage, nous promenons le tableau pour lui montrer la réalité climatique et sociale qu’il ne souhaite pas voir. 

https://www.youtube.com/watch?v=5w6JGXTZOa8

Vous attendiez vous à ce procès ?

Nous avons agi en connaissance de cause des risques encourus. Malgré tout, nous ne pensions pas que les décrochages déboucheraient presque systématiquement sur un procès.

Êtes vous soutenus et comment peut on faire pour vous aider ?

Nous sommes soutenus par certains scientifiques, entre autres des glaciologues et habitants de la vallée, par les collectifs et associations environnementales, par le mouvement des gilets jaunes, par certains politiques et par de nombreux citoyens. Dans ce cadre il convient de préciser que nous sommes un mouvement politique mais apartisan. Chaque citoyen s’exprimant sur ce qu’il veut ou pas dans la communauté fait de la politique au sens noble du terme.

Le meilleur des soutiens est de venir le 17 octobre participer à la journée que nous organisons autour du procès. (infos sur le programme précis à venir sur notre page Facebook et via notre newsletter). Vous pouvez parler de nous et de notre action à votre entourage, initier le débat sur « quelle est notre place de citoyen dans cette lutte? ». Et, si vous avez un peu de temps, nous aider à organiser cette journée en tant que bénévole. Nous avons également monté une cagnotte pour les prochaines mobilisations et actions : https://www.helloasso.com/associations/alternatiba-rhone/formulaires/4/widget

Quel est ton état d’esprit après la relaxe des décrocheurs Lyonnais ?

La relaxe des décrocheurs lyonnais est une victoire pleine d’espoir pour nous, sans penser que cela influencera les prochains procès, cet événement fait beaucoup parler, lance des débats sur le rôle de la justice, c’est très intéressant ! Pour nous, avoir le soutien public d’un juge est une grande avancée dans le combat, cela a un impact fort sur la vision de notre société et nous rappelle que nous sommes tous avant tout des êtres humains dans le même bateau.

Le procès s’est déroulé le 17 octobre et le jugement a été mis en délibéré, rendez- vous le 05 décembre….

https://anv-cop21.org/