Courrier des lectrices

Accueil Courrier des lectrices

 

Un formulaire est à ta disposition ci-dessous pour écrire au Bruit des Arbres.

—–> Nota : suite à quelques réactions depuis la sortie du premier numéro du journal, précisons qu’évidemment les “lecteurs” sont eux-aussi invités à écrire dans le courrier des lectrices ! Nous avons juste féminisé l’intitulé histoire de mettre… une pointe d’humour féministe.

Cette page est la vôtre : opinion, critique, proposition, coup de cœur comme coup de gueule sont les bienvenus.

Bonjour,

Très tentée de vous rejoindre comme j’ai pu l’être par des mouvements de gauche comme la LFI. L’urgence écologique laisse peu de place à l’hésitation et je me retrouve bien dans les témoignages de vos représentants. – Gros bémol, encore plus un frein ici que chez Urgence Ecologie, vous vous positionnez clairement contre l’extrême droite, ça me va, je n’aime pas les fachos ! Mais pourquoi ce silence sur l’islamisme ce nouveau fascisme ? Faut-il que vous soyez si éloignés de cette réalité qui fait monter le RN ? Le manque de cohérence sur ce thème est LE sujet mis sous le tapis qui donne les résultats électoraux que nous avons. Comment peut-on avoir bouffé du curé et des culs-bénits pour arracher les lois de 1905 pour au final, en arriver maintenant à accepter des barbus, culs-bénits musulmans ce qu’on a refusé de dures luttes à nos chrétiens ? Vous n’auriez pas un thème dans votre menu sur l’extrême droite, j’aurais laissé tomber mais comme vous le traitez… N’ayez pas le fascisme sélectif svp.

Bravo pour tout le reste en tout cas !
Brigitte Gropper – 14 juin 2019

Et c’est brut de décoffrage : pas de correction ni censure, sauf attaques nominales et insultes naturellement.

Bonjour Brigitte,

Nous sommes d’accord avec toi pour lutter contre toutes les oppressions et, comme tu le dis, les fascismes. L’islamisme radical et militarisé que nous connaissons en Orient et ici à travers les attentats aveugles en est un. On peut néanmoins y voir une différence et une relativisation : cette dérive criminelle qui prend comme prétexte et en otage une religion somme toute assez similaire aux autres, s’engouffre dans le vide laissé par l’échec des tentatives socialistes et nationalistes opposées à la vassalisation coloniale et post-coloniale de l’Occident, échecs aux multiples causes mais souvent orchestrés par l’occident et le capital. Par ailleurs, même si nous soutenons ton point de vue, il faut faire attention au fait qu’au nom de la juste lutte contre l’islamisme, les fascistes et réactionnaires occidentaux de tous poils font dériver cette lutte vers ce qu’on appelle l’islamophobie, un racisme ressemblant comme un frère à l’antisémitisme en ce sens qu’il fait de n’importe quel.le citoyen.ne du monde arabo-musulman un ennemi terroriste potentiel en essentialisant son origine. Enfin, pour nous, chacun étant entièrement libre de ses opinions ou croyances, les religions quelles qu’elles soient, et leurs pratiquant.e.s, quand bien même ils et elles participent parfois à une entreprise aliénante, ne sont pas la première chose à combattre, leur danger intrinsèque étant moins patent qu’au XIXe siècle. Nous militons même avec des pratiquant.e.s progressistes… Injustices et crise environnementale nous paraissent les priorités d’aujourd’hui.

Amicalement,
La rédaction – 16 août 2019

J’écris au courrier des lectrices

Sujet de ton courrier
...qui sera publié